Eiko Kishu - Elle rit, ferme les yeux sur elle-même
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demi-déesse
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2018
Messages : 26
Drachmes : 6
Ascendance : Fille de Morphée
Eiko Kishu
Demi-déesse
Dim 9 Sep - 23:11
Eiko Kishu
Momo Kisaragi (Kagerou Project)
NOM COMPLET // Eiko Kishu
SURNOM(S) // Ei’ ?
AGE // 19 ans
LIEU DE NAISSANCE // Américaine (mais américo-japonaise)
ASCENDANCE // Morphée
MÉTIER/ETUDES // Étudiante en commerce/Travaille dans une épicerie
ORIENTATION // Se considère hétéro

POUVOIR 1 // Influence sur les types des rêves x Capable d’adoucir ou à l’inverse de rendre plus sombre le rêve des autres

POUVOIR 2 // Illusion du coeur x capable de changer d’apparence sous forme d’illusion d’une personne chère à quelqu’un, tant que cette personne est vivante et véritablement présente dans son entourage, pour une durée maximum de dix minutes.

POUVOIR 3 // Pouvoir à définir x la capacité d’avoir un troisième pouvoir un jour en rp

ARME // Un cimeterre, avec une jolie lame faite de bronze et le manche doré.

DEFAUT FATAL // Ce besoin de considération et d’amour dans le regard des autres
"une citation ici"
CARACTERE // Aujourd’hui, aucune différence, quand ses yeux s’ouvrent. Eiko, toujours joyeuse, toujours de bonne humeur. Le matin se lève, et déjà elle sourit. Parce que c’est toujours ainsi, l'énergie débordante, ce besoin constant de toujours bouger sans jamais se poser, ou peu. Aujourd’hui aussi, Eiko ouvre la porte de sa chambre le sourire présent déjà sur ses lèvres, et la première personne qu’elle voit est Chris, comme souvent. Alors joyeusement, elle le salue, et ensemble prennent le petit déjeuner, thé et petits gâteaux la concernant. Une bonne journée, pense elle.

Et puis, c’est l’heure de devoir sortir pour ses cours. Parce qu’elle a beau être active, Eiko, parfois elle feignasse malgré tout, et le matin elle tarde à se lever. Elle est comme ça, la miss, le genre à traîner au lit. Et chaque jour, ça la pousse à devoir se dépêcher, mais ça lui va ainsi et elle préfère grappiller un peu de sommeil plutôt que d’avoir le temps de bien se réveiller. Alors, ce sont des gestes rapides de la main en direction de Chris et un “à ce soir” joyeux avant de partir en courant.

Les rues d’Ierothéon qu’elle prend, comme toujours depuis plus d’un an. Et encore une fois, elle se perd dans ses réflexions, quand elle regarde la ville. Ca a quelque chose d'étrange, pour elle, d’être la fille d’une divinité, quelque chose d’amusant aussi quelque part. Elle s’y est faite, à cette idée un peu surprenante, et de toute façon ca sera toujours mieux ici que là bas, où elle est née. Mais Eiko ne veut plus y penser, à ça.

Arrivée avec quelques minutes d’avance, c’est son groupe d’amies qu’elle s’est faite depuis qu’a elle rejoint l’école de commerce qu’elle vient voir directement. La, elle rit, se montre enthousiaste parmis elles. Mais ne les ecoutes pas, pas réellement, parce qu’elle est ainsi Eiko. Toujours à n’écouter que d’une oreille, pour faire semblant, jouer à la bonne amie attentive alors qu’elle n’en a rien à faire de ces gens, ou peut être que si, elle a un peu d’amour à donner, du moment qu’eux l’aiment aussi. Parce qu’il n’y a que ça qui compte, pour elle.

Les cours commencent, et ça lui semble un calvaire d’essayer de rester concentrée, quand bien même ses études lui plaisent et qu’elle tente de donner le meilleur d’elle-même chaque jours. Courte libération le temps du repas du midi, trop court à ses yeux mais trop long quand elle est entourée de monde avec qui il faut faire semblant, quand la conversation vire mépris et ragots en tout genre sur d’autres camarades. Et que Eiko, ça l’écoeure, ne l’amuse même pas. Elle n’a jamais aimé ça, la blonde, qu’on déverse du mépris sur d’autres, et pourtant elle n’en dit rien.

Libération plus longue, à la fin des cours. Comme toujours, elle se rend dans l’épicerie où elle travaille depuis quelques semaines, histoire de payer comme elle peut sa part de loyer et de frais, et de ne jamais être dépendante financièrement. C’est une chose qu’on ne pourrait pas lui reprocher, de ne pas savoir être autonome. Et puis, ça aide Chris à pouvoir dépenser moins, comment ne pas faire des effort supplémentaires en sachant cela ? Elle ne sait pas faire autrement que de venir en aide à ceux qu’elle aime, réellement.

Et à la fin de journée, elle est heureuse de rentrer, de voir Chris qui l’attend aujourd’hui. Alors, c’est leur journée qu’ils se racontent, et sans même lui laisser l’occasion de le remarquer Eiko l’écoute plus qu’elle ne parle, parce qu’avec lui c’est toujours ainsi, toujours à être attentive plus qu’avec les autres. Et puis, ils sortiront ou resteront ici, ce soir. Peu importe pour elle, du moment qu’ils sont ensemble.

Et vient l’heure de devoir dormir, de la fatigue beaucoup trop présente de cette journée bien remplie et du plaisir de rejoindre son lit bien chaud. Le moment de fermer les yeux, pour rejoindre la routine de demain.

Avec cette dernière pensée que, parmi tous ces gens qu’elle a côtoyée, elle en deteste une seule réellement. Elle-même.

Fausse x Hyperactive x Haineuse x Encore plus envers elle-même x Rancunière x Cherche absolument l’amour d’autrui x N’aime pas le mépris x Surtout envers elle x Fêtarde x Adore s’amuser.

"Une citation ici"
HISTOIRE // C’était une erreur, celle d’une femme qui a eu la folie de chercher le réconfort dans les bras d’un autre, rien que pour une nuit. Une erreur, qui pendant neuf mois se développe dans son ventre, la vérité camouflée jusqu'à la naissance, quand l’enfant attendu par celui qui aurait dû être le père est né blond, n’avait rien de ses traits typés japonais, tout comme la mère. Et l’heureux événement, le second quand un fils était déjà né depuis trois ans maintenant, ne le fut plus quand la mère passa aux aveux, maintenant trahit par sa propre fille.

Et l’enfant fut marqué par le poid de cet affront pour lequel elle n’avait rien demandé, rien fait, si ce n’est que naître d’une infidélitée. Condamnée, par un beau père incapable d’amour, rempli de rancoeur envers cette gamine innocente, cette volontée qu’il avait de faire payer sa femme par le biais de l’enfant. Pourtant, Eiko aurait tout donné pour voir un jour autre chose que du mépris, dans le regard de celui qu’elle aurait désiré appeler “papa”, gamine bien trop tôt au courant qu’elle n’était qu’une erreur dans ce schéma familial, dans celui de son grand frère conditionné par la rancune.

Et lui, était parfait. Lui, c’était l’enfant digne, celui qui faisait la fierté de son père pour ses résultats scolaires, quand Eiko fut jugée incapable, qu’elle passait d’échec en échec scolaire, un trouble qui ne servit que d'intérêt pour mettre l'aîné sur un piédestal, et elle pour la baisser au statut de moins que rien. Elle n’était encore qu’une gosse, que déjà sa famille lui semblait être un enfer.

Heureusement, elle fit la rencontre de Chris. C’était pour elle une bouffée d’air frais, une présence qui la rassurait et l’impression d’être aimé, ne serait-ce que par une seule personne. Un meilleur ami, et son meilleur allié contre le monde, qui aujourd’hui encore ne la lâche pas.

Et pourtant, rien ne change vraiment, la gamine grandit et reste ce poid dans la famille, vit aussi ce poid qu’est sa famille. Alors elle s’efface face à eux, en dehors ce sont la joie et les sourires, apprend à se faire des amis si simplement, après tout il suffit d’avoir les bons mots au bon moment, de pas s’attirer les foudres et très vite, ressent la considération que lui porte ses camarades. Alors finalement, tait ses “je ne vais pas bien” dans son esprit, ferme les yeux sur le mépris quotidien.

Les années passent, vient le lycée et un jour l’adolescente réalise qu’elle est tombée amoureuse pour la première fois de sa vie. Que ça avait à ses yeux, sans aucun doute, quelque chose de cliché, digne de roman à l’eau de rose, parce que son premier amour, c’était Chris. Ce fut là, le seul secret qu’elle ne lui livra pas. Même après son accident à lui, même après la peur de le perdre, elle décida de faire taire ses sentiments, parce que de toute façon, ce n’était pas de ça dont il avait besoin de sa part. De soutien, d’une présence alors que sa mère était dans le coma, mais pas d’une déclaration qui de toute façon faisait bien trop peur à la blonde.

Et si elle avait su que le drame qu’avait vécu Chris allait lui permettre de pouvoir se libérer de cette famille, alors elle aurait préféré que ça ne soit pas le cas. C’était étrange, pour elle, de découvrir par le biais de son meilleur ami et de ce seeker qu’elle n’avait rien d’une enfant normale, et que son père était dans un endroit dont elle n’aurait jamais soupçonnée l’existence. Pire, mieux, qu’elle était une enfant de dieu.

Mais Eiko, elle sauta sur l’occasion, celle de pouvoir vivre ailleurs, dans cette ville nommée Ierótheón, tant que Chris était encore à ses côtés. Pour se donner un but dans la vie, elle qui n’avait pas réellement de rêve, elle décida de se lancer dans des études de commerce, s’investit également dans des petits boulots pour payer sa part de colocation. C’est ainsi qu’elle vit, au jour le jour.
pseudo // Huyhiné
âge // 25 ans
comment es-tu arrivé.e sur le forum? //Code du règlement // nomnomnom le code ♥

Revenir en haut Aller en bas
Demi-dieu
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/01/2018
Messages : 13
Drachmes : 5
Ascendance : Demi-dieu fils d'Hécate
Occupation : Acteur ; cascadeur ; free runner
Dim 9 Sep - 23:16
OK OK OK
je croyais qu'Eiko c'était juste une cutie
je
ok
JE L'AIME DEJA BCP

WELCOME HERE THO COURAGE POUR LA SUITE FREGHREUGRHUH


Revenir en haut Aller en bas
Demi-dieu (STAFF)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t65-enjoy-life-joshua http://dark-knights-rpg.forumpro.fr/
Date d'inscription : 04/09/2016
Messages : 49
Drachmes : 23
Ascendance : Fils de Dionysos
Occupation : Boire
Joshua E. Rosenbach
Demi-dieu (STAFF)
Dim 9 Sep - 23:22
E I K O.
ENFIN.
Bienvenue Trop biiien

Damn j'aime déjà ce que je lis. Hâte d'avoir la suite.
Citation :
Fêtarde x Adore s’amuser.
Viens aux fêtes de Josh, tu vas en avoir pour ton grade /dies/
Revenir en haut Aller en bas
Demi-dieu (STAFF)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2016
Messages : 75
Drachmes : 38
Ascendance : Fils d'Apollon
Occupation : les p'tits boulots

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Chris R. McMillan
Demi-dieu (STAFF)
Lun 10 Sep - 8:34
MA BFF
LSKS'SK'SKDSNSNSKZK
**


Revenir en haut Aller en bas
Demi-déesse (FONDA')
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 09/09/2018
Messages : 8
Drachmes : 5
Ascendance : poséidon

Feuille de personnage
POUVOIRS:
T.-Willow Sullivan
Demi-déesse (FONDA')
Lun 10 Sep - 8:37
...jolem qwq LA FIN DU CARA M'A. Balancé un train à la figure. Et roulé dessus. Sob.
Bienvenuuuue en tout cas ! I am l'émotion qwwq ♡♡


Revenir en haut Aller en bas
Demi-déesse
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2018
Messages : 26
Drachmes : 6
Ascendance : Fille de Morphée
Eiko Kishu
Demi-déesse
Mer 26 Sep - 1:07
Cael => Hahahaha 8D Suis contente que tu l'aimes écouteeeees uwu

Joshua => merchiiiii owo j'aime bien ce que j'ai écris, je crois *sort* (et oui, enfin Eiko, enfin Imitheos *sort*)

Chris => bluh bluh bluh bff owwwo

Willow => je suis happy que le cara' fasse cet effet hahahaha 8D
Revenir en haut Aller en bas
Demi-dieu (STAFF)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 04/09/2016
Messages : 75
Drachmes : 38
Ascendance : Fils d'Apollon
Occupation : les p'tits boulots

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Chris R. McMillan
Demi-dieu (STAFF)
Mer 26 Sep - 8:50
LKNF/KJDNZDD MA BFF EST GENIALE I LOVE HER SOB

Validation

Te voilà validé(e) ! Après avoir passé avec succès la dure épreuve de l'oracle, tu peux désormais circuler librement dans Ierotheon. Cependant, n'oublie pas de passer à l'Agora pour effectuer tes différents recensements. Tu as aussi la possibilité de créer une fiche de lien, un portrait, et tu peux jeter un oeil aux demandes. Si jamais tu te sens un peu perdu dans cette grande ville, n'hésite pas à solliciter le staff, qui se fera un plaisir de t'aider. Nous ne mordons (presque) pas !

A présent, tu as toutes les cartes en main pour passer un formidable séjour chez nous. Alors, surtout, fais-toi plaisir, et que les dieux te soient favorables !




♥♥♥


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Melvin ▬ ferme les yeux et imagine que je suis là près de toi
» Euphrasie ► ferme les yeux... les plus beaux rêves sont en toi. [Terminée]
» Ferme les yeux et tu verras ~ Jus de Myrtille & Patte Angélique
» Que pensez vous de l'oeuvre en elle-même?
» (n°13) Ça lui apprendra à ne pas fermer sa porte....[pv Ralph]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imítheos :: Le Commencement :: Formulaire de séjour :: Fiches validées :: Demi-dieux-
Sauter vers: