Le début de la faim [PV Léo =3]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Descendante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t128-lia-annabelle-taci-fini
Date d'inscription : 30/09/2018
Messages : 19
Drachmes : 16
Ascendance : Descendante de Dionysos
Lia A. Taci
Descendante
Mer 17 Oct - 9:53
Le début de la faim
Quand Lia avait une proposition par l’agence d’une colocataire qui exigeait de la nourrir sous peine de finir son repas, elle ne savait pas trop si il fallait prendre ça comme une blague ou de façon sérieuse. Elle avait des doutes quant à cette personne, mais elle ne supportait plus de vivre chez ses parents et recherchait depuis trop longtemps. Puis cuisiner ne la gênait pas spécialement, alors elle avait fini par accepter.
Le fait que l’appartement se trouve à quelques minutes à pieds de son lieu de travail avait fait pencher la balance positivement. Puis au pire elle s’enfermera dans sa chambre si sa coloc est trop pénible, même si elle préférait tomber sur quelqu’un d’un peu agréable, histoire que ça ne soit pas l’enfer.

Et finalement la visite, à laquelle Lia arrive légèrement en retard.

- Bonjour, je m’excuse pour le retard.


Elle pose ses yeux océans directement sur toi, petite brune qu’elle détaille d’un regard. Laisse s’enfuir de ses lèvres la fumée de sa cigarette qu’elle éteint dans son cendrier portatif.

- Donc c’est toi, l’ogre glouton ?

Rire pour détendre l’atmosphère – test pour voir si tu as le sens de l’humour. Suivit d’une main tendue vers toi, sourire bienveillant aux lèvres :

- Enchantée, moi c’est Lia, ta possible futur colocataire.

A voir si t’es du genre sociable ou un ours solitaire.

Léona
Lia A.
Revenir en haut Aller en bas
Unique (lion de Némée)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t83-je-vous-boufferai-avec-amour-leo-la-lionne#159
Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 36
Drachmes : 35
Ascendance : Lionne de Némée
Occupation : Bouffer les relous

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Léona de Némée
Unique (lion de Némée)
Mer 17 Oct - 14:24



Le début de la faim

Well, I'm not a trick you play
I'm wired a different way
I'm not a mistake, I'm not a fake, it's set in my DNA
Don't change me, don't change me
Don't change me, don't change me
I can't be tamed


Après des siècles d’errance. De vie à voyager de par un monde qui ne respecte plus les coutumes des Anciens. Voilà maintenant quelques temps que je suis arrivée à Ierótheón. Nouveau départ pour une nouvelle vie. Pour citer les humains. Espérons du moins. Quelques semaines que je parcours la cité. Certains bâtiments me rappellent le pays des Hellènes de la grande époque. D’autres sont plus contemporains. Plus moches surtout.

Je dois reconnaitre faire quelques efforts d’intégration. Prendre sur moi pour ne pas dévorer tout le monde. Ce qui n’est pas toujours facile, mais je ne tiens pas à retourner dans le Tartare dans l’immédiat. Alors je me suis trouvé un petit job dans un refuge. Ne reste plus qu’une tanière à trouver et ainsi quitter le foyer pour jeune dans lequel je crèche actuellement. Afin de faire quelques économies, j’ai demandé à avoir un coloc avec pour seul critère de me nourrir. Sous peine de se retrouver dans mon ventre. Non pas que je ne puisse pas me préparer ma pitance moi-même, mais quitte à ne pas bouffer des mortels à chaque fringale. Autant abuser d’eux pour avoir de bons petits plats. J’ai déjà eu l’occasion de manger de la nourriture préparée « à l’humaine » et c’était appréciable. Bien qu’en petite quantité.

Finalement, l’agence a trouvé quelqu’un. Pour la troisième fois. J’ai fait peur aux deux autres. Rendez-vous donné cette aprem pour la femelle qui me servira de coloc et visiter un appart par la même occasion. Il faut encore beau. Aussi, je porte simplement un débardeur blanc avec un short en jean bleu et des converse à fleurs. Tenu légère qui laisse à la vue de tous ma musculature de lionne. Elle est en retard. Ça commence bien ! « Salut. » lancé-je simplement quand elle arrive enfin. Tu arrives enfin. Mes oreilles de félin se dressent à ta remarque. « J’ai la tête d’un ogre ? Je suis bien plus mignonne ! » Mais je suis à peu près aussi aimable diront les mauvaises langues…

Tu me tends ensuite la main. Détends toi femelle. T’es ici pour me faire à manger. Pas devenir ma pote. « Je suis la Lionne de Némée, mais tu peux m’appeler Léona ou Léo. » Allez Léo, un petit effort. Sois sympa un peu. J’attrape la main que tu me tends pour te la serrer et t’offrir une poignée de main virile. Puis je croise les bras en te regardant de haut en bas. T’es pas bien grosse. A peine le quoi de me faire un encas. J’espère que tu n’as pas cru à une plaisanterie. « Bon du coup, tu cuisines bien ? C’était pas de l’humour ma demande. Tu sais faire quoi ? Les côtelettes tu sais faire ? Et les lasagnes ? Tu sais faire aussi ? Un jour un gars m’en a fait. C’était trop bon, mais il était relou. Alors j’l’ai bouffé. » J'aurai peut-être dû lui demander la recette avant... Enfin. C’est une autre histoire !

« Nourris moi et en échange, j’te protège. Si quelqu’un t’emmerde, tu m’le dis et j’le bouffe ! » Bon. C’était pas précisé sur mon annonce, mais comme j’aimerai bien finir par trouver un coloc, je suppose que le deal est plus intéressant si y’a quelque chose en retour.



love.disaster


Revenir en haut Aller en bas
Descendante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t128-lia-annabelle-taci-fini
Date d'inscription : 30/09/2018
Messages : 19
Drachmes : 16
Ascendance : Descendante de Dionysos
Lia A. Taci
Descendante
Mer 17 Oct - 17:33
Le début de la faim
Mais c’est qu’elle a l’air de mauvais poil, l’animale. Enfin de mauvais poil, c’est vite dit, Lia remarquant enfin tes oreilles pointues et ta queue fouettant le sol. T’es une lionne, pour de vrai ? Elle n’avait pas encore l’habitude de croiser des créatures, même si elle avait entendu les histoires mythologique, elle n’a pas encore totalement assimilé que c’était…réel.

Alors se dire que sa futur colocataire est une créature mythologiques la perturbe un peu, mais elle essaye de passer assez vite outre. Et elle à juste envie de te grattouiller l’oreille pour te calmer et parce que ça à l’air doux, mais se retient.

Poignée de main vigoureuse de ta part, nouveau regard t’examinant de haut en bas, toi mise en valeur par ta tenue estivale. Mots prononcés à demi-voix à peine perceptible pour toi.

-Plus mignonne, en effet.

Tu laches sa main et reprend ton air bourru, alors que Lia affiche toujours son sourire malicieux. T’as vraiment l’air d’une lionne ronchon, c’est…cute.

- Bon du coup, tu cuisines bien ? C’était pas de l’humour ma demande. Tu sais faire quoi ? Les côtelettes tu sais faire ? Et les lasagnes ? Tu sais faire aussi ? Un jour un gars m’en a fait. C’était trop bon, mais il était relou. Alors j’l’ai bouffé.  Nourris moi et en échange, j’te protège. Si quelqu’un t’emmerde, tu m’le dis et j’le bouffe !

Sourcil droit qui s’arque alors que tu racontes ton histoire, bouffer un gars ? D’accord ça promet, note pour plus tard : ne pas t’énerver ni louper un plat. Rire amusée.

- Je cuisine bien. Les côtelettes je sais faire, pas les lasagnes mais j’apprendrais, si tu m’en laisse le temps- clin d’œil signifiant : « si tu me manges trop vite, tu perds quelque chose ». Je fais de trop bonnes pates bolognaises sinon, typiquement italienne.

Un des nombreux points positifs de l’Italie : la cuisine.

- Personnellement… je ne manges pas les hommes relou donc si tu pouvais éviter de croquer ceux que je ramène. Si jamais ça arrive que je tombe sur un pénible ou un mauvais je te le dirais.


Elle ne sait pas si tu saisis l’allusion, mais elle espère que tu ne seras pas une menace pour les hommes qu’elle pourrait ramener, ça serait dommage. Mais c’est surtout un moyen pour savoir de façon plus ou moins subtil si t’es d’accord pour la laisser apporter des amants à la maison.

- Le deal « je te nourris, tu me protèges » me convient sinon. T’as d’autres conditions ? Personnellement je suis d’accord pour qu’on soit assez libre, et si on peut bien s’entendre c’est un plus.

C’est ce qu’elle craint le plus Lia, de tomber sur une personne pénible avec pleins de règles à respecter.
Léona
Lia A.
Revenir en haut Aller en bas
Unique (lion de Némée)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t83-je-vous-boufferai-avec-amour-leo-la-lionne#159
Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 36
Drachmes : 35
Ascendance : Lionne de Némée
Occupation : Bouffer les relous

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Léona de Némée
Unique (lion de Némée)
Mer 17 Oct - 19:08



Le début de la faim

Well, I'm not a trick you play
I'm wired a different way
I'm not a mistake, I'm not a fake, it's set in my DNA
Don't change me, don't change me
Don't change me, don't change me
I can't be tamed


Bon. Tu ne sais pas faire les lasagnes. Je fais une moue contrariée. On peut dire que ça commence pas très bien, mais t’es prête à apprendre cette recette. Bien. Bien. Aurai-je enfin trouvé une mortelle assez docile, ou assez folle, pour se plier à mon appétit ? « Okey… mais avec des boulettes de viandes alors. Des grosses boulettes. Je veux de la viande à chaque repas. Je t’achèterai un livre de cuisine pour que tu me varies mes plats. » Je suis une carnivore. Une vraie et je ne comprends pas cette mode qu’ont certains mortels à ne plus vouloir en manger. Cette époque est vraiment décadente ! Surtout que la cuisine des mortels est bonne. Même si j'apprécie toujours croquer un humain cru.

Je plisse les yeux à ta remarque sur les hommes. A quoi ça sert de ramener des mecs si c’est pas pour les bouffer ? Ah. Okey. Je vois. « Ça me va, je boufferai ceux qui te satisfont pas. » Lancé-je le plus sérieusement du monde. M’enfin, te fais pas trop d’illusion ma petite. En plus de trois mille ans d’existence, le seul vrai mec que j’ai rencontré est Héraclès. Je doute que tu trouves un mâle convenable. M’enfin. Ceci ne me concerne pas ! Tu sembles ensuite satisfaite de mon deal et me demande si j’ai d’autres conditions. « Euh… pas spécialement. Stresse pas, mortelle. Tant que tu me nourriras tout ira bien. » La suite me laisse perplexe. « Évidemment qu’on sera libre. C’est une coloc pas le Tartare ! » Et je sais de quoi je parle !

Quant au fait de bien s’entendre. Oui. Bon. Avant de t’imaginer faire des soirées pyjamas à la con et parler de mâles, commence par me faire de bons plats. On verra ensuite pour le copinage. Ne prenant pas la peine de répondre, je sonne à l’interphone pour signaler au gars de l’agence qu’on est prête. On pourra toujours continuer à faire connaissance plus tard. Ou pas. La porte s’ouvre. Je le salue. « Bonjour mesdemoiselles. Entrez. C’est au dernier étage. » Il ouvre la marche et nous mène vers l’appart. Son sourire de vendeur de tapis me donne déjà envie de le bouffer...

« Donc là, vous avez la pièce centrale : le salon. Comme vous le voyez il est ouvert sur une large terrasse qui permet un éclairage naturel tout au long de l’année… » Je n’écoute qu’à moitié les détails. Les mains dans les poches, je me contente de regarder. Silencieuse. « Tout les meubles sont récents, le propriétaire à tout refait à neuf avant de le mettre à la location. » Un peu plus loin, je constate un comptoir qui ouvre le salon sur la cuisine.




love.disaster


Revenir en haut Aller en bas
Descendante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t128-lia-annabelle-taci-fini
Date d'inscription : 30/09/2018
Messages : 19
Drachmes : 16
Ascendance : Descendante de Dionysos
Lia A. Taci
Descendante
Jeu 18 Oct - 0:25
Le début de la faim
Elle est un peu décontenancé Lia, face à la mi- humaine mi- lionne- enfin , la 90% lionne pour être honnête- qui a l’air de fortement appréciée la viande. A chaque repas donc ?  Pourquoi pas, même si Lia se contente principalement de légumes et féculent, elle combinera avec de la viande pour toi.

- Ça marche, mais crois pas que je serais la seule à cuisiner, surtout sur ce ton. T’inquiètes pas je t’apprendrais, et la viande ça se mérite non ?

Sourire pour que tu ne le prennes pas mal, en vérité ta façon de lui donner des ordres l’embêtes plus que de devoir cuisiner chaque jour, au pire elle s’y fera.

- Ça me va, je boufferai ceux qui te satisfont pas.

Rire cristallin, lâché inconsciemment. Elle sait pas trop si c’est à prendre à la blague ou pas, mais elle décide de rentrer dans ton jeu.

- Oh d’accord, t’auras de quoi te nourrir, au moins un par semaine.

Pas d’autres conditions, et une colocation libre – elle ignore ce qu’est le Tartare mais ça lui convient- impeccable, ça devrait bien se passer. Et tu sembles avoir un sens de la repartie bien à toi – mortelle ?? Haha-, ça peut être sympa, elle suppose.

Vous entrez dans l’appartement, qui lui parait convenable a première vue. Grande salle spacieuse et lumineuse, parfaite pour y faire des petites soirées, et la terrasse c’est chouette aussi. Elle s’y voit parfaitement les matins. Et c’est un point positif, ce feeling direct qu’elle peut ressentir, si elle peut déjà se visualiser dans l’appartement, c’est qu’il est possiblement fait pour elle.

- La salle de bain, séparé des toilettes. Baignoire avec douche si vous voulez vous détendre, et une machine à laver. A coté une chambre, la plus petite.

Mur peint violet pale, elle fait de l’œil à Lia, et ça lui va d’avoir la moins grande chambre, elle se sent plus à l’aise dans les espaces étroits.

- Je prend celle la, si ça te convient, enfin si tu acceptes l’appartement.

Parce qu’elle a déjà décidé que ça serait le cas pour elle. Elle te fixe en attendant de savoir si ça te tentait, car elle avouait que ça lui plairait, toi comme colocataire, parce que tu l’intrigues, un peu.
Léona
Lia A.
Revenir en haut Aller en bas
Unique (lion de Némée)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t83-je-vous-boufferai-avec-amour-leo-la-lionne#159
Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 36
Drachmes : 35
Ascendance : Lionne de Némée
Occupation : Bouffer les relous

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Léona de Némée
Unique (lion de Némée)
Jeu 18 Oct - 14:33



Le début de la faim

Well, I'm not a trick you play
I'm wired a different way
I'm not a mistake, I'm not a fake, it's set in my DNA
Don't change me, don't change me
Don't change me, don't change me
I can't be tamed


Je suis le mec qui nous fait visiter. Un coup d’œil rapide à la cuisine. Il reste de la place entre le frigo et le lave-vaisselle. On devrait pouvoir ajouter un gros congélateur. Pour ranger ma viande. Plein de viandes. Vient le tour de la salle de bain. Oui. Bon. Une salle de bain quoi. Rien d’extraordinaire. Encore que, la baignoire est grande. C’est plutôt cool. Pas de commentaires pour les toilettes et nous passons à une petite chambre violette. Tu annonces vouloir prendre celle-ci sans avoir vu l’autre. Bien, bien. Tu comprends qu’il faut laisser la plus grande à la dominante. C’est bien. Tu apprends vite. « Ça m'va. J'vais regarder l’autre. »

Je me dirige donc vers l’autre pièce recouverte d’un papier peint bleu. Bon. C’est pas le Parthénon, mais ça fera l’affaire. Elle est effectivement plus grande, mais pas sûr que je puisse dormir en lionne dedans. Au pire, je squatterai le salon. Salon dans lequel je reviens d’ailleurs. « Et bien sûr, la grande terrasse. Parfait pour les petits déjeuners en plein air en été. – Ou faire la sieste. – Oui, effectivement. » J’ouvre la porte fenêtre. Un peu plus loin, nous pouvons apercevoir la plage. « Pas trop mal. » lancé-je avant de revenir.

« T’en penses quoi ? T’as vu il reste d'la place dans la cuisine. On pourra mettre un gros congélateur pour y stocker plein de viandes. » Le mec sort quelques papiers. « Vous êtes intéressées ? Il me faudra votre dernier bulletin de paye. Est-ce que vous avez des références ? Le propriétaire est assez strict sur les démarches administratives. » Je lui jette un regard mauvais. « Des références ? Mec, je suis la Lionne de Némée. J’ai semé la terreur en Argolide. J’ai connu Héraclès lui-même. C’est le propriétaire qui devrait être honoré que je daigne m’intéresser à son appart.  Ça te va comme référence ou faut que j'te montre mes crocs ? – Ça ira, ça ira ! » Ouais c’est ça, te la ramène pas.

« Pardon, pardon… Je n’avais pas réalisé que vous étiez la célèbre lionne… mais la légende ne parle pas d’un lion ? » Non mais, il me cherche ce con ? Je me tourne vers toi. « J'peux le bouffer lui ? Ou tu crois qu'l’agence va nous en vouloir ? »




love.disaster


Revenir en haut Aller en bas
Descendante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t128-lia-annabelle-taci-fini
Date d'inscription : 30/09/2018
Messages : 19
Drachmes : 16
Ascendance : Descendante de Dionysos
Lia A. Taci
Descendante
Jeu 18 Oct - 22:56
Le début de la faim
Tu as l’air satisfaite d’avoir la pièce la plus grande, tant mieux ça évite un duel inutile. Lia te laisse aller voir ta possible future chambre, en profitant pour examiner un peu plus attentivement l’appartement. Il y a l’air d’avoir suffisamment de meubles de rangement pour pouvoir tout amener, même si elle ne sait pas trop quelle quantité d’affaire la lionne que tu es peux posséder.

Petit rire à l’évocation de la sieste sur la terrasse, ça lui plait bien comme idée. Elle se trouvera une chaise longue pour dormir dedans. En tout cas l’appartement l’intéresse, clairement.
Regard vers la cuisine et sourire entendu. Ça serait effectivement pratique de pouvoir congéler de la viande si t’en mange en masse, mais aussi des plats pré-cuisiné parce qu’elle aura pas forcement ni le temps ni l’envie de cuisiner tout les jours.

- Ca me va pour le congélateur, et l’appart aussi il me convient.

Elle se saisit des documents et commence à signer le bail, alors que tu menaces le gars. Sifflement d’admiration, t’as l’air de savoir te faire respecter, ça lui plait. Bon parcontre on va éviter de le manger tout de suite le gars, il peut encore être utiles.

- Non le bouffe pas tout de suite, attends au moins qu’on ait les clés de l’appartement.Signe ça plutôt. T’as juste ça, le reste je m’en occupe

Elle te donne les papiers de bails puis se retourne vers le gars pour régler les détails des bulletins de paye. Une fois fait, le mec range ses documents et reprend la parole.

- Tout à l’air bon pour moi, je peux vous proposer de faire un état  des lieux dans les jours à venir selon vos disponibilité, auquel je vous remettrez vos clés. N’hésitez pas à appeler l’agence si vous avez des questions.

Et vous sortez de l’appart, il vous salut et s’en va. Lia se retourne vers toi, satisfaite.

- Donc ça y est on est colocataire ? Ca te dit un café ou une bière pour fêter ça ? Si la lionne se permet ce genre de chose évidemment.

Léona
Lia A.
Revenir en haut Aller en bas
Unique (lion de Némée)
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t83-je-vous-boufferai-avec-amour-leo-la-lionne#159
Date d'inscription : 06/09/2018
Messages : 36
Drachmes : 35
Ascendance : Lionne de Némée
Occupation : Bouffer les relous

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Léona de Némée
Unique (lion de Némée)
Ven 19 Oct - 14:25



Le début de la faim

Well, I'm not a trick you play
I'm wired a different way
I'm not a mistake, I'm not a fake, it's set in my DNA
Don't change me, don't change me
Don't change me, don't change me
I can't be tamed


Grognement contrarié alors que tu veux pas que je bouffe ce mec. Évoquer la légende comme quoi je serai un mâle. Rien de tel pour m’énerver. Je suis bien une femelle, mais est-ce de ma faute si les mortels ont préféré mentir parce que j’avais bafoué leur honneur de mec ? « Pffff. Bah, façon il est pas assez gros pour me nourrir. » Lancé-je en lui jetant un ultime regard mauvais, mais en effet, il peut encore être utile.

Pour m’occuper, tu me files de la paperasse. Je l’attrape et lis les documents. Ne nouvlant pas signer n’importe quoi non plus. Même si en soit je te fais confiance. Ou plus exactement, je fais confiance en ma capacité à t’imposer suffisamment le respect pour ne pas tenter de me duper. Une fois la lecture terminée, je prends le stylo tendu par le mec et je signe après toi. Je sors ensuite mon propre bulletin de paye. Heureusement qu’il en avait parlé avant le rendez-vous. Sinon, je n’y aurai pas pensé.

Nous aurons donc les clefs prochainement. Une fois l’état des lieux fait et la caution de payé. Bien. Bien. Voilà une bonne chose sur le point de se régler. Alors que nous le quittons, tu me proposes de rester un peu avec toi. Pour fêter l'appart selon tes dires. Woh, on se calme femelle. je suis pas ta pote, mais ta coloc. J’ai un peu la flemme, mais bon. Je suppose qu’il faut bien que je fasse deux ou trois efforts. Mais pas trop non plus. Faut pas déconner ! « Hum. Mouais okey. J’ai rien d’mieux à faire façon. On pourra parler de tes compétences culinaires. » Une fois de plus. Je rapporte tout à la nourriture. Tu vas finir par croire que je ne pense qu’à ça. Ce qui ne serait pas faux !

« J'te laisse choisir le bar. J’m’en fous. » lancé-je en te suivant, les mains dans les poches. Une fois arrivé et une salutation maussade au serveur, je commande un café. Avant de poser mes fesses sur une chaise. Ne sachant trop quoi dire, je ne dis rien.




love.disaster


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RETRO: REPORTAGE Haïti les émeutes de la faim 2008
» la faim plus fort que l'amour
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim
» Ils sont gros, ils sont forts et ils ont faim.
» [Tyrannia] La faim justifie les moyens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imítheos :: Ierótheón :: Ouest-
Sauter vers: