L'inspiration de l'océan [Pv: Loup Chevalier]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Descendant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t151-l-inspiration-de-l-ocean-pv-loup-chevalier#625 http://imitheos.forumactif.org/t146-music-is-to-the-soul-what-words-are-to-the-mind
Date d'inscription : 26/12/2018
Messages : 32
Drachmes : 30
Ascendance : Apollon
Occupation : Collégien

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Lynx Fawley
Descendant
Lun 31 Déc - 13:08

A la recherche d'inspiration
Lynx était frustré.
Ses sourcils étaient froncés, ses yeux étaient rivés sur son instrument de musique et son visage abordait une grimace qui ne laissait aucun doute sur ce que ressentait le jeune garçon. Ses doigts glissaient sur les cordes de l’instrument à vent, produisant des sons d’une beauté exceptionnel mais pour chaque son sortit la grimace de Lynx s’accentuait.
Ça n’allait pas.
Ça n’allait tout simplement pas !
Le garçon se retint de jeter son violon sous la frustration et se contenta de le ranger dans son étui pour éloigner toute tentative de malmener son bien le plus précieux. Il passa ensuite la bandoulière sur son épaule et se mit en marche. Où donc ? Ça, Lynx n’en savait rien mais il savait que si il restait ici une minute de plus il allait vraiment casser quelque chose. Marcher l’aida à évacuer quelque peu sa frustration et sa colère mais ne les firent pas disparaître, il devrait soit faire totalement autre chose ou alors réussir ce qu’il voulait faire depuis le début. Pour cela Lynx cherchait un lieu qui l’inspirerait suffisamment pour créer ce qu’il voulait. Il passa devant ses boutiques et bâtiments préférés mais il n’était pas à la recherche de cette sensation de familiarité et d’excitation à l’idée de trouver un bien intéressant pour ses désirs artistiques. Il cherchait quelque chose d’autre, quelque chose de nouveau, quelque chose qui sortait de l’ordinaire pour lui.
Il ne daigna pas jeter un seul regard à ces lieux qui lui étaient chers et continua son chemin, se laissant emporter vers où pieds jugeaient bon de l’emmener.

Le jeune garçon passa dans de nombreuses rues qui ne lui étaient pas familière, voire même louches pour certaines, il s’aventura dans des lieux qui lui étaient tant inconnus qu’il n’avait aucune idée d’où il se trouvait. Mais ça n’allait pas, ça n’allait toujours pas. Alors Lynx continuait son chemin, marchant à travers les différentes rues et ruelles d’Ierótheón, ne se préoccupant nullement d’où il se trouvait ni même de comment il allait rentrer chez lui. Seul la recherche d’inspiration comptait en ce moment même, plus rien d’autre n’avait d’importance.
Ses pas finirent par le conduire vers l’océan et l’odeur salé de la mer frappa ses narines de plein fouet. Il suivit cette odeur et bientôt une grande étendue bleue lui faisait face. Le vent semblait lui dire de s’approcher, l’odeur se faisait de plus en plus forte et Lynx se laissa attirer.
Quand il posa les pieds sur le sable chaud de la plage il sentit tout de suite un changement de sensation, le sable était plus mou que les rues pavés ou le goudron, il s’enfonçait légèrement dedans mais pas au point qu’il ne pouvait pas marcher normalement dedans. La différence de sensation était la bienvenue et malgré le sable qui s’infiltrait dans ses chaussures Lynx continua d’avancer. Il s’arrêta à quelques mètres de l’océan et regarda toute cette eau affluer et refluer à rythmes régulier. Il écouta le bruit des vagues, il se laissa envahir par l’odeur et accueillit toujours autant le vent qui l’avait attiré ici.

C’était parfait.

Lynx enleva ses chaussures ainsi que ses chaussettes, il les laissa à côté de lui mais pas trop près non plus pour ne pas qu’il rentre dedans malencontreusement. Il remonta les manches de son pantalon jusqu’aux genoux et sortit son violon. Le sable était encore différent maintenant qu’il était pied nus. Le descendant d’Apollon se laissa envahir par toutes ces sensations et laissa ses doigts glisser librement sur les cordes de son violon. Lynx sentit l’inspiration l’envahir et il savait ce qu’il avait à faire, il savait quoi jouer, quelle mélodie créer, quel son produire, il se laissa entraîner par cette sensation de jouissance que seul Apollon pouvait lui procurer et il créa. Ses traits s’étaient détendu et son visage exprimait désormais toute la jouissance que composer lui procurait. Sentir les notes s’enchaîner les unes après les autres dans un ordre incontestablement parfait, sentir les sons et les rythmes se suivre de manière aussi parfaite et ordonné, sentir dans tout son être que ce qu’il jouait était exactement ce qu’il voulait, exactement la sensation qu’il voulait produire. Cette sensation de perfection emplissait Lynx et là, en ce moment-même il se sentait en parfaite communion avec Apollon, comme si les deux êtres ne faisaient plus qu’un et dont le seul but était de produire cette mélodie. Tout était parfait.  
Codage par Libella sur Graphiorum



Je compose en #00BFFF
Revenir en haut Aller en bas
Demi-dieu
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t90-wanna-play-loup http://imitheos.forumactif.org/t73-raz-de-maree-en-approche-loup
Date d'inscription : 05/09/2018
Messages : 27
Drachmes : 31
Ascendance : Fils de Poséidon
Occupation : Lycéen

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Lun 7 Jan - 23:50

L'inspiration de l'Océan

Feat. Lynx Fawley

« Il n'y a que sous l'eau que je me sens bien ? »


J’ouvrais les yeux quelques instants. Des rayons lumineux dansaient au rythme des vagues. Au-dessus de moi, un cercle bleu, déformé par l’eau. Je ne sais pas depuis combien de temps j’étais là, au fond de la mer qui bordait les plages d’Ierótheón. Mais le besoin de respirer ne se faisait toujours pas sentir. Je suis même au mieux de ma forme. Ce qui était normal, pour un fils de Poséidon…

Fils de Poséidon… J’avais toujours du mal à me faire à cette idée. Faut dire aussi qu’on m’avait amené le jour même de mon arrivée à l’Oracle de Delphes et ça pour m’annoncer de but en blanc qui était mon père. Ca s’était pas vraiment fait avec douceur.

Pourtant, j’avais quand même quelques preuves devant les yeux. Déjà, le temps passer sous l’eau. Le soleil était maintenant bien haut dans le ciel. Cela devait faire quoi… trois heures, peut-être ? Enfin, voilà quoi… Et puis il y avait…

Je poussais un soupir, laissant échapper quelques bulles avant de porter sur mon regard sur le bas de mon corps. Une nageoire… J’avais une nageoire à la place des jambes. Comme les sirènes… Enfin non, pas les sirènes. Les sirènes, c’est en réalité des femmes oiseaux… D’après ce que j’avais compris. Du coup, j’avais plutôt une queue comme Triton, le fils de Poséidon et Amphitrite. Merci les cours donnés ici. Oui, à peine arrivé, il avait fallu combler quelques lacunes. Faut dire que j’étais loin d’être calé en mythologie grecque !

Je poussais un nouveau soupire avant de croiser les bras derrière la tête tandis qu’un sourire de bien-être se plaça sur mon visage. Il faudrait peut-être que je pense à remonter, non ? Enfin, ce n’est pas comme si quelqu’un m’attendait en haut. Je n’avais pas encore eu l’occasion de me quelques amis encore. Bon, par contre, j’avais toujours du travail à faire pour les cours.

Un bruit se fit entendre sur ma droite et j’ouvrais les yeux pour apercevoir un poisson qui venait sans mâcher ses mots de me traiter vulgairement de fainéant. Franchement, pas moyen d’être bien et de se reposer tranquillement.

Loup « Ouais… C’est bon ! Je remonte ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Je me redressai et donnai quelques coups de nageoires pour me retrouver la tête hors de l’eau, à quelques mètres de la place. Je pris une grande inspiration au contact de l’air, comme si j’avais seulement fait quelques secondes d’apnées. Cette sensation était vraiment bizarre.

Un petit vent vient frôler ma peau et me faire frissonner. Comme toujours, je me sentais déjà un peu moins bien une fois la tête hors de l’eau. Peut-être à cause de l’idée de retourner sur la terre ferme. Enfin, ce n’était pas comme si je n’allais plus jamais replonger sous l’eau. Je n’avais pas à m’en faire. Mais une petite boule se situait pourtant bien au niveau de mon ventre. Pas moyen d’y échapper.

Je me décidai enfin à revenir sur le rivage, sans trop de difficultés, aidé par le vague. Alors que la plage se rapprochait, le son d’un instrument se fit entendre. C’était joli, calme, posé, agréable. Je m’arrêtai quelques instants pour chercher l’origine de la mélodie. Mon regard finit par se poser sur un garçon à peine plus jeune que moi. La curiosité et l’envie d’aller écouter me poussa à me diriger vers lui. Doucement, je finis par m’échouer sur la plage, non loin. Allongé sur le ventre, je croisai les bras sur le sable pour y poser ma tête et je fermai les yeux. Les vagues me caressaient la nageoire et le bas du torse. Finalement, il n’y avait pas que dans l’eau où je pouvais être bien.

Loup « C’est vraiment magnifique. »
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Descendant
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t151-l-inspiration-de-l-ocean-pv-loup-chevalier#625 http://imitheos.forumactif.org/t146-music-is-to-the-soul-what-words-are-to-the-mind
Date d'inscription : 26/12/2018
Messages : 32
Drachmes : 30
Ascendance : Apollon
Occupation : Collégien

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Lynx Fawley
Descendant
Ven 11 Jan - 13:57

Un jeune garçon qui sort de l'ordinaire
Quand Lynx acheva son morceau il laissa un peu traîner la dernière note avant de s’arrêter complètement. Il était apaisé et satisfait, repu comme quelqu’un qui avait enfin le ventre plein après avoir souffert de la faim. Il ferma les yeux et se concentra sur cette sensation qui ne durait jamais bien longtemps. En tant qu’artiste il prenait toujours grand soin de ressentir pleinement toutes les émotions qui le traversaient, il avait conscience de leur importance et il voulait retenir et profiter de chaque moment afin de pouvoir toujours créer quelque chose de satisfaisant. La musique touchait après tout en premier lieu les sentiments des gens, elle pouvait être interprété de manière plus intellectuel mais ce qui comptait était ce qu’elle faisait ressentir. Les sentiments et sensations qu’elle produisait étaient toujours les premiers ressenti d’une personne, alors en tant que compositeur Lynx se devait de prêter attention à chaque chose qu’il ressentait afin de pouvoir les retransmettre au mieux grâce à sa musique.
Une fois la sensation dissipé Lynx rouvrit les yeux et regarda un peu mieux autour de lui, il y avait diverses personnes sur la plage qui avaient semblé l’écouter mais aucune ne vint à sa rencontre. Il savait que les gens n’osaient pas toujours venir lui parler alors cela ne voulait pas dire qu’ils n’avaient pas appréciés. Toutefois il aurait aimé avoir un retour sur ce qu’il venait de jouer. Quand il jouait il se perdait dans son propre petit monde et oubliait tout ce qu’il y avait autour, il ne se rendait pas compte de l’effet que sa musique pouvait produire sur les autres et c’est pour ça que les retours qu’il pouvait avoir dessus étaient importants.

Avisant un jeune garçon de sa tranche d’âge qui était seul, Lynx décida d’aller à sa rencontre. Il resta nus pieds, c’était mieux d’être ainsi dans le sable que de récolter du sable dans ses chaussettes et chaussures, il emporta toutefois son violon avec lui. Une fois assez près du jeune garçon il s’arrêta et constata que le garçon n’était pas juste allongé sur le sable avec une moitié de corps dans l’eau, il avait la moitié de son corps qui n’était pas humain. Cela ne surpris guère Lynx qui était habitué à voir ce genre de chose ici, il était juste très curieux à ce propos car lui ne pouvait pas transformer son corps ainsi ni aller dans les fonds marins.

«  Bonjour !  » S’exclama-t-il avec un grand sourire. «  Est-ce que par hasard que tu étais en train de m’écouter jouer ? J’aime bien savoir ce que les gens pensent de ma musique. Tu peux être honnête, je ne me vexerai pas si tu n’aimes pas !  »  
Codage par Libella sur Graphiorum



Je compose en #00BFFF
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tolkien: Inspiration à partir de sa vie
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» [...]Dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. [Eliel]
» Un combat avec un loup brun aux yeux oranges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imítheos :: Ierótheón :: Ouest :: Plages-
Sauter vers: