Solitude n'est pas quiétude [PV : Loup, libre].
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demi-déesse
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t150-carnet-de-margaret-relations-et-liste-rps http://imitheos.forumactif.org/t147-la-dame-de-la-discorde-vous-fait-l-honneur-de-sa-presence
Date d'inscription : 26/12/2018
Messages : 86
Drachmes : 81
Ascendance : Fille d'Éris
Occupation : Faire chier son monde.

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Mer 2 Jan - 0:58
Solitude n'est pas quiétude.
Le quartier ouest. Ah ! C’était très sûrement l’un des lieux de Ierótheón préférés de Margaret, avec celui du nord, malgré la fâcheuse présence de bars et d’un nombre assez impressionnant de personnes qui, le plus souvent, gâchaient son plaisir à se balader dans les avenues. En même temps, c’était le coin festif de la ville, avoir donc un certain monde dans ses rues était normal ! Mais les oreilles de la demi-déesse ne pouvaient plus supporter autant de bruit, de jacassements ridicules tous les cinq mètres et ces groupes d’amis bourrés jusqu’à l’os. C’était donc pourquoi elle se réfugiait, comme tout le temps, dans un endroit sans bruit, tel que le musée. Cependant, cette fois-ci, elle se rendit dans la bibliothèque du quartier ; un domaine de calme, de silence, de quiétude ! Tout ce qu’elle demandait. Margaret s’était hâté d’aller emprunter un gros livre à la couverture sombre et de s’installer à une table, seule, au fond, derrière une grande étagère pleine à craquer de romans.

La blonde feuilletait, une main tournant les pages et l’autre posée sur la table de bois, concentré sur ce qu’elle lisait. Dans un sens, le récit était assez intéressant. De part sa couverture, on aurait juré un grimoire de sorcellerie ! De potions, de métamorphoses, comme ceux que l’on pourrait retrouver dans des histoires fantastiques ! Mais non ; c’était un roman, au scénario complexe et bien construit, du point de vue de la jeune fille. Malgré quelques lignes aux mots ardus, le texte était simple et accessible de tout le monde. Encore fallait-il aimer la tragédie ! Qui était le type de roman prisé par la demi-divinité ; des personnages travaillés jusqu’au moindre détail, un récit prenant et enivrant, des événements malheureux à en faire pleurer n’importe qui, à en fendre le cœur du lecteur, le fil conducteur toujours présent sans être là à la fois, discret ! Margaret pourrait en lire tous les jours. Oui, dure à croire au premier abord c’est vrai, mais la fille d’Éris, déesse de la discorde et du conflit, était capable de sincèrement aimer quelque chose, sans avoir recourt à ses pouvoirs pour semer la zizanie autour d’elle. Avec une petite tasse de thé à la camomille, cela aurait été parfait !

Notons qu'une fois, l'Anglaise s'était essayé, à son sens, à un genre qui convenait très bien à un point de son caractère : Le sadisme. Ou, plutôt, dirons-nous, la branche sado-masochisme du terme. Oh, à l'époque, elle ne savait pas complètement, on pourrait même dire qu'elle avait été assez innocente . . . Ce qui fut que, dès la première scène faisant honneur à la catégorie du texte, elle avait refermé le bouquin aussi vite qu'elle avait pu et était vite aller le ranger dans le rayon approprié ; sadique, oui, mais tout de même ! Cela avait ses limites ! Et surtout, personne ne l'avait prévenue !

Éphémère traumatisme.

Mais – oui, car il y en a toujours un ! –, le petit paradis de solitude qu’elle venait de se forger, dans ce coin de bibliothèque silencieuse comme dans la plus profonde des grottes, durerait-il ? Continuerait-elle à lire paisiblement son roman trépidant, sans que personne ne vienne braver déranger la blonde ? Ou bien, est-ce qu’un courageux suicidaire oserait-il donner un coup de massue sur la bulle de verre que Margaret ?
PV : Loup, libre


Revenir en haut Aller en bas
Demi-dieu
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t90-wanna-play-loup http://imitheos.forumactif.org/t73-raz-de-maree-en-approche-loup
Date d'inscription : 05/09/2018
Messages : 27
Drachmes : 31
Ascendance : Fils de Poséidon
Occupation : Lycéen

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Mar 8 Jan - 13:15

Solitude n'est pas quiétude

Libre

« Il y a donc des choses qui ne changent jamais... »


Je poussais un long soupir, la tête posée dans ma main gauche tandis que la droite faisait tourner tant bien que mal le bic qu’elle tenait. Je regardais une nouvelle fois la feuille pleine de ratures qui se trouvait en face de moi. Si seulement cette rédaction pouvait se rédiger toute seule…

Pourtant, ce n’est pas que je n’y mettais pas de bonne volonté. Enfin… J’avoue que j’avais un peu de mal à me concentrer dessus. Enfin, c’était toujours ainsi quand il fallait faire des efforts d’attention. Mon esprit se mettait souvent à dériver ailleurs. Ça m’avait toujours valu quelques problèmes, auparavant.

En parlant de ça, je ne pensais pas me retrouver à devoir faire une rédaction. Bah oui, après tout, on m’avait dit que les écoles étaient adaptées à notre cas, celui des demi-dieux. Et c’était vrai, d’un côté, moins de devoirs, plus de sports… Mais je me retrouvais tout de même avec une rédaction à faire. Et ce n’était pas des plus fameux pour l’instant.

Troisième soupir : Ce n’était pas en restant ici que j’allais avancer. Je me décidai donc à ranger mes affaires avant de me lever de ma chaise. Un rapide coup d’œil dans ma modeste chambre et je retrouvais mes affaires de la veille déposées aux pieds du lit : un jean et un simple t-shirt uni. Je les ramassais avant de me débarrasser du short que je portais pour moi être plus à l’aise.

Une fois complètement habillé, je récupérais rapidement une paire de chaussettes dans l’unique armoire qui était présente et les enfilai, avec mes baskets. Je récupérai ensuite mon sac, que j’avais posé plus tôt sur le bureau, et je pris la porte. J’allais surement réussir à bosser un peu plus à la bibliothèque.

Le chemin ne fut pas long, étant donné que je dormais dans le quartier Ouest. J’entrais dans le bâtiment et je passais devant la bibliothécaire qui ne releva même pas ma présente. Silencieusement, ne voulant pas troubler le calme ambiant, je parcourais les rayons remplis de livres à la recherche d’un pouvant m’aider à faire cette rédaction. Je finis par trouver, après quelques dizaines de minutes, un qui conviendrait surement, assez gros, en cuir bleu comme la mer. Je le pris délicatement en mains avant de chercher un endroit tranquille pour m’installer. Je n’avais pas envie de m’attabler à l’avant au cas où un enfant d’Arès viendrait. Enfin, fallait-il encore qu’ils mettent les pieds dans une bibliothèque, ce qui était loin d’être leur genre, à mon avis.

Je pris donc la direction du fond. A ma grande surprise, il y avait aussi une table. Parfait. Je m’approchais de celle-ci quand je remarquai qu’une fille s’y trouvait déjà. Blonde, peut-être un peu plus vieille que moi. Elle lisait un épais livre à la couverture noire. Je ne sais pas pourquoi mais c’était pas vraiment rassurant. Et puis, sa tête me faisait un peu flipper.

Tout doucement, je vins jusqu’à la table et je posai mon livre dessus, le plus délicatement possible. Je pris ensuite la chaise et la tirai, en oubliant de la soulever. Le bruit se fit entendre et je me raidis, incapable de tourner la tête. J’avais l’impression que si je la regardais, elle allait m’étriper. Instinctivement, je baissai la tête avant de murmurer audiblement dans le silence revenu.

Loup « Dé-désolé… »

Je recommençais à tirer la chaise, faisant bien attention à ne plus faire de bruit, cette fois. Je m’assis ensuite et commençai à lire l’ouvrage que j’avais sorti des rayons… Sans pour autant avoir l’esprit tranquille. Bizarrement, j’avais l’impression que ma rédaction n’allait pas plus avancer ici…
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Demi-déesse
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://imitheos.forumactif.org/t150-carnet-de-margaret-relations-et-liste-rps http://imitheos.forumactif.org/t147-la-dame-de-la-discorde-vous-fait-l-honneur-de-sa-presence
Date d'inscription : 26/12/2018
Messages : 86
Drachmes : 81
Ascendance : Fille d'Éris
Occupation : Faire chier son monde.

Feuille de personnage
POUVOIRS:
Mar 8 Jan - 18:51
Solitude n'est pas quiétude.
Plongée dans sa lecture, tournant avec frénésie chaque page terminée, la jeune fille ne remarqua pas la présence de quelqu'un d'autre près d'elle, s'approchant dangereusement, bien que, dénué de toutes mauvaises intentions. C'est que ce livre était bougrement intéressant ! Elle le dévorait ! Pas au sens littéral du terme, rassurez-vous ; elle n'était pas fan du goût du papier, c'était plutôt son petit frère maladroit qui avait se penchant . . . Ah, doux souvenirs d'enfance. Mais tout de même ! Cela devait faire un long moment que Margaret n'avait pas trouvé un ouvrage qui l'avait autant passionnée. Est-ce que cela devait être une bonne nouvelle ? Elle ne le savait pas ; en fait, elle ne voulait pas connaître la réponse.

Néanmoins, la demi-déesse fût violemment sortie de ses pensées en entendant un bruit grinçant qui lui faisait mal aux oreilles. Oh, non, par pitié ! Pas la chaise qui racle le plancher ! Mais si, c'était ça. Instinctivement, elle ferma les yeux et plaqua ses paumes des deux côtés de sa tête, histoire de protéger ses fragiles tympans. C'était exactement comme le son de la craie sur le tableau noir ; abominable !

Elle releva la tête vers la personne devant elle, les yeux de nouveau ouverts, les mains reposées contre le bois de la table, histoire de voir à quoi ressemblait la pauvre victime de son bûcher mental. Une scène de théâtre des plus gaies. Enfin, pour ce que la blonde pouvait imaginer.

C'était un jeune homme, à n'en pas douter son cadet, aux cheveux châtains. Il avait baissé les yeux et devant lui, un bouquin à la couverture bleue. Il brisa le silence qui venait de renaître, d'une petite voix.

Il s'excusait ? Oh, il avait intérêt, à être désolé ! Le châtain l'avait surprise, fait mal aux oreilles, et comme si cela n'avait pas déjà suffit, il avait brisé sa petite bulle ! Et puis . . . Il devait bien y avoir de la place aux premières tables, non ? Alors pourquoi s'embêter à aller tout au fond ? Elle qui était sûr que personne ne viendrait jusqu'à là . . . L'Anglaise s’était trompé en beauté ! Margaret songea quelques instants à venir le regarder dans les yeux que . . .

La fille d’Éris soupira. Ce garçon n'était encore qu'un enfant – bien qu'ils aient juste deux ans d'écart, mais elle ne le savait point –, pourquoi s'emporter sur lui ? Et puis, c'était vrai ; il l'avait dérangée, certes, mais pas volontairement . . . Enfin, il avait choisi de son plein gré de venir auprès de la Britannique qui n'était point du genre commode, mais il l'ignorait ; que devait-elle faire, bon sang ? Se balader avec un panneau sur lequel il serait inscrit de ne pas l'approcher sous aucun prétexte, même dans un acte de pure gentillesse ?

La jeune femme se résigna. Ils étaient dans un lieu public ! Une bibliothèque, même ! Enfin, elle n'avait pas un cœur si rocailleux que ça. Et une image à préserver ! Bien qu'elle se doutait que cette mission allait être compliquée, au vu de son tempérament et de ses pouvoirs divins . . . La blonde reprit son livre à la couverture noire en main.


Si tu refais un bruit, oh, crois-moi, tu risques de sortir d'ici en hurlant.


Ses paroles furent suivies d'un petit sourire. Ce genre de sourire malicieux qui n'annonçait rien de bon. En tout cas, si le demi-dieu en face d'elle avait une phobie des serpents, du moins. L'Anglaise lui jeta un coup d'œil, d'ailleurs, histoire de voir sa réaction, et éventuellement ce qu'il pourrait répliquer.
PV : Loup, libre


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La quiétude d’une retrouvaille {Pv Estelen} [TERMINE]
» Un moment de quiétude dérangé [Jordan & Emily]
» [PV Lydia & Inferno] Londres : Tendre Quiétude
» (F) SOPHIE TURNER - LOUP [libre]
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imítheos :: Ierótheón :: Ouest-
Sauter vers: